Avis des lecteurs


actuellement 36 connectés

Avis des lecteurs jeu cabbale
  • Avis des lecteurs : LA CHEVRE : BETE A CORNE

    6 janvier 2007, par Une passante

    Si la chèvre peut symboliser la volonté au sens large, la coquille en forme de spirale, elle, coïncide avec la nécessité d’adaptation et de progression par cycles pour parvenir au Grand Oeuvre.

    On ne peut s’étonner que le terme de "volonté" soit omniprésent dans cet ouvrage. Un simple avis.

    Je reprends puisque personne n’a relevé :-) Pourquoi donc cette volonté ?

    Tout simplement parce que l’âme de vie n’EST qu’en ce qu’ELLE VEUT.

    A suivre...car il y a une suite.

    • Avis des lecteurs : LA CHEVRE : BETE A CORNE

      13 janvier 2007, par Une passante

      On ne peut s’étonner que le terme de "volonté" soit omniprésent dans cet ouvrage. Un simple avis.

      Je reprends puisque personne n’a relevé :-) Pourquoi donc cette volonté ? Tout simplement parce que l’âme de vie n’EST qu’en ce qu’ELLE VEUT.

      A suivre...car il y a une suite.

      Il y a effectivement des éléments à apporter sur la notion de volonté selon qu’elle procède des ténèbres ou de la lumière. On pourrait dire alors qu’elle possède deux costumes. On en revient toujours au processus Involution/Evolution là-encore. Lorsque l’âme est dans les ténèbres, si sa principale fonction est de vouloir, cette volonté se transforme en volonté personnelle, c’est-à-dire en désirs. Elle doit donc se défaire de cette dernière pour revêtir une autre, la volonté supérieure à laquelle elle accède dès lors qu’elle a pris conscience de la lumière. Dans ce discernement de l’ombre et de la lumière, elle va pouvoir exercer son libre-arbitre. Le costume qu’elle portait était à l’envers, tout comme celui de Dagobert, il suffit d’un simple retournement pour le mettre à l’endroit.

      A partir de cet instant, elle ne connaît plus la soif, plus la faim, plus la mort qui sont du domaine de la manifestation.

      Ce costume c’est toute l’histoire de la transgression, du péché originel qui a défloré la virginité de la vérité absolue.

  • Avis des lecteurs

    23 décembre 2006, par Une passante

    Aujourd’hui 23 décembre, petite remarque sur l’illustration de la couverture de "Les Clavicules de la Sapience". Elle représente le symbole du Capricorne. Depuis hier, le 22, le soleil est entré dans ce signe du Zodiaque. Alliance d’une chèvre et d’un escargot, cette illustration porte déjà tout un message sur le contenu du livre. C’est par l’initiation de la Terre, élément naturel de la chèvre, quadrupède dont l’activité principale est de grimper tout en haut des cimes, et celle de la Mer, élément de l’escargot qui, né dans l’eau, a dû s’adapter à l’élément Terre, sa coquille en est un signe, qu’a surgi l’étrange animal : le Capricorne.

    Si la chèvre peut symboliser la volonté au sens large, la coquille en forme de spirale, elle, coïncide avec la nécessité d’adaptation et de progression par cycles pour parvenir au Grand Oeuvre.

    On ne peut s’étonner que le terme de "volonté" soit omniprésent dans cet ouvrage. Un simple avis.

    • Avis des lecteurs

      26 décembre 2006, par Gilles

      "Si la chèvre peut symboliser la volonté au sens large, la coquille en forme de spirale, elle, coïncide avec la nécessité d’adaptation et de progression par cycles pour parvenir au Grand Oeuvre."

      Cette spirale, plus qu’un escargot, me fait penser à la cochlée. Centre nerveux en forme de spirale se situant dans l’oreille interne. (Entendre de l’interieur)l’image me semble belle et très en rapport avec ce qui pourrait être la lente compréhension et assimilation de ce qu’il nous est permis de connaître. Mais bon, chacun sa petite image.. ;-)))

  • Avis des lecteurs

    21 octobre 2006, par Gilles

    Ces clavicules interpellent parfois notre conscience et éveil en nous un besoin impérial d’y répondre.

    Parfois amusantes, parfois dérangeantes, le profane comme l’initié y trouvera, selon ses mérites, de quoi nourrir son âme.

    S’il est un outil nécessaire, emprunt de grandes vérités, c’est bien celui-ci. Mais je vous laisse juger de la chose par vous-même...

  • Avis des lecteurs

    15 juillet 2006, par Eric

    Cher Monsieur Le Moal,

    Comme je vous le disais par lettre, votre livre a changé tant de choses pour moi ...

    Développer ma facilité à penser et à m’exprimer ... en m’amusant ... c’est plus qu’inattendu, c’est inespéré.

    Encore merci.

    Eric

  • Très inattendu

    9 juillet 2006, par Xavier

    On se dit au départ : « oui, ben voyons, facile tout ça » en lisant la première puis la deuxième des clavicules, et à la troisième, on finit par se prendre au jeu et se rendre compte que ... finalement, le jeu en question, pour peu qu’on s’y consacre vraiment, n’est pas si aisé qu’il y paraît.

    Une belle découverte que ce site ...

    Je commande le livre aujourd’hui M. Le Moal !!!

  • Un bien fou

    7 juillet 2006, par Pascal

    Que ça fait du bien un livre de tp pour pratiquer les élongations méningiales !!!

    En plus en s’amusant !!!

    Chapeau l’artiste

  • Mode d’emploi

    11 juin 2006, par Evelyne

    Se lit debout, assis, couché, dans le métro ou se médite comme se doit au calme dans l’isolement et le silence ...

    Se pratique en un mot comme on veut mais ... dans tous les cas, met à rude épreuve certaines de nos certitudes ou même "habitudes de pensée"

    ... pour notre plus grand bien !

    Merci !


Extrait du livre : Les Clavicules de la Sapience
Règles du jeu
Auteur du livre
Pour recevoir ce livre dédicacé.
Commander ce livre à la FNAC.

DU MEME AUTEUR